• durée : 1h15
  • type de lieu : espace clôt/intérieur et espace public
  • jauge : 80 personnes
  • genre : Théâtre et expérience radiophonique

Ravie

La peur est tapie dans nos inconscients une peur diffuse, sans objet, sinon la peur elle-même. Pour la dépasser, il faut du courage. C’est cette question que fait résonner en nous Ravie, la réinterprétation par Sandrine Roche du conte de la chèvre de Monsieur Seguin, débarrassée de sa morale. « On ne peut pas rester toute sa vie à avoir peur », répète Blanquette à Seguin. Goûter l’herbe de la montagne et affronter le loup, plutôt que de rester dans le confort de son pré, la prison dorée que lui a construit Seguin, c’est le choix de Blanquette.

Dans les fables les animaux sont utilisés pour dénoncer l’ambiguïté de nos comportements. Blanquette, figure allégorique de la jeune fille qui tient tête à un Seguin dont le paternalisme tout d’abord doucereux devient de plus en plus menaçant en sentant la chèvre lui échapper et exprimer haut et fort son désir de montagne, de sauvage, de liberté… son désir tout court. Sandrine Roche réécrit un conte dont les questions, plutôt que la morale interroge profondément nos désirs et nos empêchements. On y voit la candeur de la petite fille, la révolte de l’adolescence et puis l’émancipation de la femme.