PORTRAITS SENSIBLES

Un projet à la croisée des chemins

Sophie Azambre Le Roy et Laurent Gehant, musiciens-photographes, réalisent les Portraits Sensibles de participants.

Entre portrait musical, autoportrait photographique et proposition d’écriture, ce « tour de soi-même en 80 minutes » dévoile la belle humanité de ceux qui se sont prêtés à l’expérience.

« Le portrait musical est une improvisation musicale que nous faisons en tête-à-tête intime avec une personne seule, où la personne dont nous faisons le portrait est autant participante que nous qui jouons. C’est elle qui fait une histoire à partir des sons que nous produisons, et nous la raconte ensuite.

A la suite de ce portrait musical nous proposons à la personne de se mettre en scène dans un autoportrait photographique. Nous lui proposons un cahier d’inspiration, plusieurs installations possibles, plusieurs modes de prise de vues. Et elle choisit, en termes de composition esthétique et de mise à nu, ce qu’elle dévoile.

Le moment d’écriture est à la fois un jeu et une introspection, pour prendre le temps de se regarder intérieurement.

Ce sont trois précieux petits moments d’intimité, où nous prenons ensemble le temps d’écouter, de se mettre en scène, et d’écrire, sur soi, ici et maintenant. »

EXPOSITION

A l’issue du processus de création mené avec des volontaires, une exposition est organisée pour rendre compte du travail accompli.

Les visiteurs peuvent découvrir les autoportraits photographiques, les textes qui les accompagnent et, à l’aide d’audio-guides, les portraits musicaux par lesquels le processus a débuté.

L’HÔPITAL DES DIACONESSES

Les Portraits Sensibles ont été initiés en 2019 à l’Hôpital des Diaconesses de Reuilly, situé à Paris (XIIème).

Une exposition voit le jour du 15 juillet 2020 au 15 septembre 2020 suite au travail mené avec les membres du personnel de l’hôpital et les artistes qui nous dévoilent leur sensibilité. Cet événement marque la fin d’une démarche de création de 6 mois qui a dû être interrompue par la crise du COVID.